Décolonisation et émergence des colonies européennes

La fin de la Seconde Guerre mondiale annonce également la fin de la colonisation et l’indépendance des colonies européennes. Plusieurs facteurs expliquent ces faits.

Une situation favorable à la décolonisation

Une situation favorable à la décolonisation

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, deux puissances économiques sont apparues : les États-Unis et l’URSS. Même si ces deux puissances ont idéologie opposée, ils ont quand même un point commun. Tous les deux s’opposent à l’idée de la colonisation. Les États-Unis sont un résultat de la colonisation britannique. Et l’URSS, de son côté, estime que la colonisation représente l’impérialisme occidental. En effet, les conceptions de ces deux grandes puissances pour la colonisation ont donné faveur aux réclamations d’indépendances pour les pays colonisés.

Par ailleurs, le déclin de l’Europe en 1945 constitue une opportunité pour les pays colonisés d’avoir accès à l’indépendance.

Le mécanisme de décolonisation

Le mécanisme de décolonisation

De manière générale, le processus de décolonisation suit trois étapes bien distinctes.

Premièrement, la décolonisation a commencé en Asie. Elle constitue alors la première zone à avoir bénéficié de la décolonisation. En 1947, l’Inde est le premier pays asiatique libéré de l’emprise britannique. Mais cette indépendance n’a été accordée qu’après de nombreux affrontements et négociations avec la Grande-Bretagne. Ce qui a entrainé jusqu’à la division de l’Inde. Par ailleurs, l’Indonésie et l’Indochine se sont également confrontées à la France et à la Hollande pour gagner leur indépendance. Mais en 1949, l’Indonésie est libérée et 5 ans plus tard, en 1954, c’est au tour de l’Indochine d’obtenir son indépendance.

Le processus de décolonisation se poursuit avec celui de l’Afrique du Nord. Après avoir perdu contre l’Indochine, la France est contrainte d’accorder leur indépendance au Maroc et à la Tunisie. Parallèlement, l’Algérie, considérée comme partie intégrante de la métropole française, obtient son indépendance en 1962.

À partir de 1960, l’Afrique Noire se libère de la colonisation européenne. Mais l’obtention de l’indépendance dans cette partie d’Afrique résulte d’une négociation sans affrontement.

Nouveaux défis pour les pays nouvellement décolonisés

Nouveaux défis pour les pays nouvellement décolonisés

La décolonisation entraine des difficultés pour les pays libérés de la colonisation européenne. D’une part, la reconstitution de ces pays est difficile. D’autre part, ces pays sont sous-développés. Les défis liés à la décolonisation sont alors de taille.

Après avoir obtenu l’indépendance, les anciennes colonies européennes doivent faire face à une reconstitution difficile. Et ils devront partir de rien pour mettre en place un État libre et indépendant. Mais vu qu’ils ne disposent pas de personnalités compétentes pour la reconstitution, ce serait compliqué de reconstruire le pays. En outre, à cause d’une imprécision de frontière, il est certain que des guerres civiles vont éclater.

Sur le plan de développement, ces pays doivent faire face à des difficultés à trouver leur place. Les anciennes colonies sont toutes des États sous-développés. Et malgré les quelques industries encore en exploitation, l’exportation reste sans issue, car elle est destinée à l’exportation. Et économiquement parlant, les nouveaux pays indépendants dépendent toujours de l’Europe.

En tout cas, certains pays asiatiques ont quand même pu ou pourraient concurrencer avec les grandes puissances économiques occidentales. Notamment l’Inde qui figure aujourd’hui parmi les puissances émergentes des anciennes colonies européennes.